Se souvenir d’Edward Said

Les éditions Galaade reviennent sur la figure d’Edward Said et nous proposent le texte intégral d’une suite de conversations avec Tariq Ali (historien, écrivain et commentateur politique britannique d’origine pakistanaise). Ces séances, qui ont d’abord fait l’objet d’un documentaire enregistré en 1994 pour la télévision britannique, abordent les thèmes chers à Said comme la musique, la littérature et la Palestine, qui est au cœur de son engagement. Elles permettent donc une approche biographique qui représente une stimulante porte d’entrée à son œuvre, de quoi intéresser une nouvelle génération de lecteurs.

SAID-ALiEdward Said (1932-2003) était un écrivain et penseur fortement impliqué dans l’action politique. Natif de Jérusalem, il a grandit au Caire puis fait ses études aux États-Unis avant de devenir professeur à Columbia. Il s’intéresse d’abord au lien entre la politique et le culturel en étudiant la littérature classique occidentale dans une démarche historique. L’Orientalisme (éditions du Seuil), publié en 1978, est le fruit de ses recherches. Le livre, très commenté et aujourd’hui considéré comme un classique dans le monde entier, dénonce « les théories impérialistes qui reposent sur une déformation et une instrumentalisation de l’observation, au service de la domination occidentale ». Puis viendra le temps de son engagement politique en faveur de la Palestine, la guerre de Six Jours, en 1967, faisant ainsi office de déclencheur. Il deviendra au fil de ses interventions et publications un véritable porte-parole, celui qui aura permis de comprendre la véritable histoire de la Palestine.

« La bataille contre l’establishment politique et culturel en Occident et contre les gouvernements du monde arabe est une dominante dans la biographie de Said. »(1) Décédé en 2003, « sa voix est irremplaçable, mais sa légitimité demeure. Il a encore beaucoup à nous dire. »

1. Extrait de l’article « Se souvenir d’Edward Said« , publié dans la New Left Review, n°24, novembre-décembre 2003, et qui introduit l’ouvrage.

Conversations avec Tariq Ali par Edward Said, traduit de l’anglais par Sylvette Gleize, Galaade éditions, 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :