Vers la sobriété heureuse

Dans la lignée du court manifeste de Stéphane Hessel, Indignez-vous, qui fit tant parler du résistant en 2010, c’est d’une autre forme de résistance dont il est question ici, celle d’un humaniste proche de la terre et de la nature.

sobriete heureuse pierre rabhiPierre Rabhi, saharien né dans une famille traditionnelle musulmane, à la fois agriculteur, expert en agro-écologie et penseur, fait partie de ceux qui mettent leur relative notoriété et leur visibilité croissante au service d’une cause dissidente à bien des égards. Le concept de sobriété heureuse qu’il développe dans cet ouvrage, paru en 2010 aux éditions Actes Sud, repose sur le principe d’un mode de vie frugal et modéré dans lequel s’épanouit la vie intérieure de l’individu. Fils de forgeron algérien, il s’inspire d’anecdotes familiales puisées au cœur du Sahel ou dans une ferme des Cévennes. Point de départ qui lui permet de dénoncer la mise en œuvre d’une « gigantesque machine mondiale » pilotée par l’Homo economicus qui depuis la révolution industrielle ne cesse d’étendre son emprise tenant bientôt le monde entier à la gorge. La société de surconsommation, la modernité censée libérer mais qui asservit, le progrès qu’il qualifie d’imposture sont autant de marronniers agités par un modèle économique « anthropophage » basé sur la finance et la tentation d’une croissance illimitée.

Son diagnostic à long terme s’inscrit dans l’histoire et ne saurait tendre vers la nostalgie ou un quelconque discours populiste ou réactionnaire, même si des réserves subsistent, notamment lorsque le récit devient manifeste politique, abordant divers sujets (déséquilibre homme/femme, la place des aînés…) sans prendre le temps d’une argumentation solide. Malgré tout, le modèle de société qu’il défend tend à répondre à des questions essentielles parce que de plus en plus urgentes. Se nourrir sainement, recréer un lien entre l’humain et la nature, accorder une place de choix à la « satisfaction intérieure » et redéfinir la notion de bonheur sont autant d’enjeux qui conditionnent l’avenir de l’homme sur terre.

Vers la sobriété heureuse par Pierre Rabhi, éditions Actes Sud, 2010

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :